Jocelyn Thouin
Partager sur

Jocelyn Thouin

MRC de Joliette

Discipline(s) :
- Arts de l'oralité
- Éducation et formation
- Littérature

Abordant les arts de la parole par l’angle de la poésie, Jocelyn Thouin œuvre en tant que poète, slameur, animateur, écrivain public et passeur de poésie. Pour lui, la place du poète est sur la place publique, au coeur de la cité. Sur scène, il propose une poésie imagée et engagée, à la fois cinglante et sensible, ancrée dans le territoire et ses habitants. Par sa plume, ce qui était local ou personnel devient universel. En atelier, il aborde l’écriture de manière ludique et dynamique. Voguant entre slam, poésie contemporaine et rap, il prône une approche libre et décomplexée où chaque élève trouve une voie/voix poétique qui lui ressemble. Dès la fin des années 1990, Jocelyn Thouin s’initie à la poésie, aux arts de la scène et aux communications au Cégep du Vieux Montréal. Rapidement, il est séduit par la poésie orale (spoken word) et les arts de la parole. Actif dans de nombreux projets de divers domaines artistiques, il fait rapidement sa marque avec des performances incarnées et désarçonnantes. Son travail s’oriente donc rapidement vers la prise de parole poétique dans l’espace public. Sur scène, Jocelyn transporte les spectateurs dans un monde à la fois onirique et criant de réalisme. En 2007, il est de la première saison de la Ligue québécoise de slam (LiQS) et devient rapidement un incontournable de la scène slam québécoise. En 2009, il crée le Slamboree de Lavaltrie, un événement slam et camping qui accueille chaque année des participants de partout au Québec. En parallèle, il crée Slam Lanaudière et dirige pendant trois saisons la seule ligue de slam rurale et itinérante. Ce projet lui vaut le prix Innovation aux Grand prix Desjardins de la culture de Lanaudière 2010. Dès 2010, il fonde Jocelyn Thouin et ses Pas dociles, en compagnie des musiciens Olivier Demers, J-F Branchaud et J-F Berthiaume. Faisant un lien entre la podorythmie et la marche des peuples vers l’amour et la liberté, le projet s’influence autant de la musique traditionnelle québécoise que du blues ou du rock. L’album Bonheur sur gage est paru en 2021. En 2014, il remporte à Sherbrooke le tournoi Slam Québec-France et s’envole pour une tournée en France. Il y donne une dizaine de représentations et quelques ateliers dans les écoles. En 2015, il remporte le prix Littérature aux Grand prix Desjardins de la culture de Lanaudière pour ensuite mettre sur pied (avec le soutien de la Ville de Joliette) Micro Joliette, qui présente des soirées mensuelles de poésie avec invités et micro libre à la brasserie artisanale Albion. En 2018, il lance Légendes locales de Joliette, projet qui magnifie l’histoire populaire de Lanaudière de 1930 à 1995. Pour ce projet, Jocelyn Thouin s’allie au compositeur Gabriel  Girouard ainsi qu'à la conteuse Eveline Ménard. Cette oeuvre littéraire et musicale met en lumière des moments souvent oubliés de l'histoire lanaudoise au cours du siècle dernier. Par l’entremise de rencontres avec des aîné‐es, par la transmission orale, des fils de légendes sont ressortis du lot. Les fils se croisent et tissent une toile où se peint l’ambiance des quartiers et villages du siècle dernier. Un peu d’hier, un peu d’aujourd’hui, quelque part entre réalité et fiction, voilà la recette de Légendes locales! Soutien aux projets culturels novateurs, Ville de Joliette, 2018 Résidence, Centre culturel Desjardins, 2020 Partenariat territorial Lanaudière, CALQ, 2021 En 2021, il partage l’affiche du documentaire « Je slame, tu slames » (Production Ecranhia, Unis-TV), en sélection officielle au Festival International du Film sur l’Art (FIFA) Voir le site Web
https://www.calq.gouv.qc.ca/ https://www.mcc.gouv.qc.ca/

Soyez les premiers à être informés sur la culture lanaudoise;
adhérez à notre infolettre!

Nous suivre sur Facebook