Un bon C.V. d’artiste : un avantage indéniable


Par

Sophie Lemercier
Agente de développement et coordonnatrice à la formation continue


Partager

Méthodologie | Gestion | Communication - 23 octobre 2023


André Suarès a écrit, dans Idées et visions : « Le désordre est bien puissant quand il s’organise. » Cette citation prend tout son sens lorsqu’on parle d’un dossier artistique. En effet, que vous souhaitiez présenter vos œuvres ou déposer votre candidature à un appel de bourses, un dossier d’artiste impeccable peut jouer en votre faveur.

Un dossier d’artiste contient votre CV d’artiste, votre démarche artistique et un portfolio. Certains dossiers vous demandent également une biographie, un dossier de presse ou une présentation de projets. Il est essentiel de toujours porter une grande attention à la qualité des documents que vous présentez. En effet, il se peut qu’un dossier négligé, même s’il provient d’un artiste qui a davantage d’expérience professionnelle, se voit écarté d’un appel au profit d’un dossier soigné. Il est donc primordial de bien prendre connaissance des consignes afin de vous assurer de faire une bonne première impression!

Dans ce présent article, nous allons nous concentrer sur le CV d’artiste, car il représente le cœur de votre dossier d’artiste, votre carte de visite.

 

Le CV artistique est le descriptif de votre activité artistique. Ce document permet au jury d’avoir une idée de votre niveau de pratique, de votre formation et de vos expériences de diffusion en un coup d’œil. Il est centré sur vos activités artistiques seulement, donc vos emplois qui n’ont aucun rapport avec votre pratique artistique ne doivent pas y apparaître. Il doit également présenter vos différentes expériences de diffusion, par ordre chronologique inversé; celles qui sont à venir en premier, suivies des plus récentes et enfin, les plus anciennes.

 

Au niveau de la forme que peut prendre un CV d’artiste, personnellement, étant à l’occasion appelée à siéger comme membre de comités de sélection, je préfère une forme épurée et surtout lisible. Un peu de couleur et de mise en page artistique qui égaient la lecture peuvent être acceptables, mais il faut doser. Ayez une pensée pour les gens qui ont à lire des dizaines de dossiers dans un temps imparti.

 

Le CV artistique peut comporter d’une à plusieurs pages, mais disons qu’en général, qu’au-delà de trois pages, il vous faudra faire des choix.

 

Le CV doit comporter plusieurs sections distinctes, entre autres:

  • Identification (nom, coordonnées etc.);
  • Formation (autodidacte ou académique);
  • Activités de diffusion (choisir le terme en lien avec votre discipline : Expositions, Spectacles, Concerts, etc.);
  • Prix et bourses.

 

Quelques trucs et astuces :

  • Il est utile de prendre le temps de mettre à jour votre CV dès qu’un événement nouveau vient ponctuer votre vie professionnelle. Cela vous évitera des oublis lorsque vous poserez votre candidature, la veille de la date limite…
  • Une stratégie consiste à avoir un CV long et détaillé contenant toutes les dates de vos formations et de vos activités de diffusion et de conserver ce document comme « base de données ». Lorsque vous devez envoyer un CV, dupliquez le fichier puis ajustez-le en fonction des demandes et de la nature de l’appel.
  • Les membres de Culture Lanaudière ont une fiche qu’ils peuvent mettre à jour et qui se révèle pratique lorsqu’ils posent leur candidature pour un appel. Si vous êtes membre, utilisez cet outil et pour les autres, nous vous invitions à vous joindre à nous!

 

Pour acquérir de bonnes compétences dans la rédaction et la mise en page de votre CV d’artiste, nous vous invitons à vous inscrire à la formation Rédiger son CV artistique, qui aura lieu le 7 novembre prochain, de 9h à 12h, en présence, au bureau de Culture Lanaudière, à Joliette. La formatrice, Élyse De Lafontaine, elle-même artiste ayant une carrière internationale, vous enseignera les bonnes pratiques en la matière. Cette formation est assortie d’une option d’accompagnement individuel suite à la formation.

Articles connexes


Démystifier le travail collaboratif

Le patrimoine immatériel, le témoin vivant de notre identité

La gouvernance des organismes culturels – Un apprivoisement gagnant
← Voir tous les articles



Restez à l’affût des actualités culturelles en vous abonnant à notre infolettre !


Adhérez à l’infolettre