Pascale LeBlanc - Les percussions - Notions musicales de base
Pascale LeBlanc - Les percussions - Notions musicales de base
Pascale LeBlanc - Les percussions - Notions musicales de base

Pascale LeBlanc - Les percussions - Notions musicales de base

Discipline(s) :
Musique

Description de l'activité :

Il s'agit d'un atelier d'une durée d'1h30 (90 minutes), où l'initiation à une grande variété d'instruments de percussions sert aussi à l'apprentissage de divers notions musicales de base. Certaines parties de l'atelier comportent une participation physique active avec des mouvements corporels, ainsi que l'utilisation de la voix. À noter que la voix est utilisée comme moyen mnémotechnique qui permet aux enfants de mieux retenir certains éléments théoriques, maximisant ainsi l'apprentissage des notions musicales plus théoriques.

INTRODUCTION (20 minutes)

Les jeunes sont invités d'emblée à aller choisir à tour de rôle et spontanément l'instrument qui les attire le plus, parmi un "buffet" d'instruments de percussion qui leur est présenté. Ils prennent ensuite place dans un grand cercle de chaises, où tout le monde se fait face. À tour de rôle, chacun.e dit son prénom et montre son instrument. L'animatrice invite chaque enfant à identifier son instrument et à deviner sa provenance. Elle sollicite la participation du groupe pour compléter l'identification de l'instrument et les informations concernant sa technique de jeu. Par exemple: le cabasa, provenant de Cuba ou du Brésil, qui se joue en plaçant une main sous les billes en les appuyant sur le cylindre, tandis que l'autre main tient la poignée et fait bouger l'instrument d'avant en arrière.  Ce tour de cercle rapide permet une présentation informelle des participants, de manière à installer dès le départ un climat agréable et respectueux qui facilitera les interactions. 

 

EXERCICE 1: «Les notions théoriques» (15 minutes)

Il s'agit d'un exercice ludique qui permet au participant de comprendre des notions musicales de base qui seront appliquées tout au long de l'atelier, soit: le rythme, le tempo, la mesure et "battre la mesure", les temps, le nom des notes et leur valeur. La voix est sollicitée pour apprendre la valeur des notes tout en jouant le rythme correspondant à l'instrument. Par exemple: jouer une blanche à l'instrument (valeur = 2 temps) tout en disant à voix haute «blan-che» (les 2 syllabes correspondent à la valeur de la note). Ou encore: jouer des doubles-croches (= 4 coups par temps) en répétant «dou-ble-cro-che» (les 4 syllabes correspondent à la valeur de ces notes). En ralentissant et accélérant le tempo, tel un "clown endormi" ou un "robot trop stressé" l'animatrice s'assure de maintenir l'attention et l'intérêt des enfants. Le côté amusant de cet exercice fait en sorte qu'ils apprennent des notions théoriques sans se rendre compte de leur aspect mathématique qui, présenté autrement, pourrait leur sembler trop compliqué.

EXERCICE 2: «Le jeu du perroquet» (15 minutes)

Dans «le jeu du perroquet», le groupe doit reproduire des rythmes improvisés par l'animatrice. Par la suite, chaque enfant est invité à faire son propre rythme improvisé que le groupe doit reproduire. L'animatrice joue alors la comédie en prenant le rôle du "mauvais perroquet" qui n'arrive pas à reproduire les rythmes et qui se trompe. Immanquablement, chaque enfant se donne alors le défi de lui faire faire des erreurs en faisant des rythmes plus complexes. Cette feinte a pour but de maintenir la motivation des enfants tout en sollicitant leur plein potentiel créatif. 

EXERCICE 3: «Le jeu du clown somnambule» (15 minutes)

Pour ce 3e jeu, l'animatrice se promène au milieu du cercle comme une somnambule en faisant des pas plus ou moins rapides, tandis que chacun.e doit reproduire le rythme de ses pas à la seconde près sur son instrument. Elle invite ensuite les enfants qui le désirent à venir faire le clown somnambule au milieu du cercle. À ce stade-ci de l'atelier, les enfants se sentent plus à l'aise et ont envie de bouger et de faire rire les autres. Ils ont généralement de la difficulté à attendre leur tour. 

EXERCICE 4: «Les nuances» (15 minutes)

Dans ce dernier exercice, les enfants apprennent un rythme antillais ou latin de base (Ex: Zouk de la Guadeloupe, Reggaeton de la Jamaïque ou Samba du Brésil). Une fois que le groupe joue bien le rythme ensemble, l'animatrice révise la notion de "battre la mesure" (vu à l'Exercice 1) en dirigeant le jeu avec ses mains.  Le groupe doit alors interpréter différentes nuances musicales avec les vraies nuances inscrites sur les partitions. Les vrais termes italiens sont utilisés pour cet exercice. Exemple: jouez "Piano" = doux, jouez "Forte" - Jouez un "crescendo" = de doux à fort, etc. En plus de leur permettre d'exprimer diverses émotions, cet exercice leur fait faire une exploration plus fine de l'instrument. Ils comprennent d'instinct qu'ils doivent effleurer ou frotter l'instrument au lieu de le taper, pour jouer plus doux. 

CONCLUSION (10 minutes)

 L'animatrice conclue l'atelier par une discussion où les enfants sont invités à dire ce qu'ils ont appris de nouveau. Elle leur demande quel instrument ils ont préféré et pourquoi, quelles émotions ils ont ressenties, ce que ça leur a fait de jouer d'un instrument de percussion, etc.  Pour terminer, elle les invite à se fabriquer un instrument de percussion à la maison (vieux contenant de plastique + grains de riz ou macaronis)  et à poursuivre ainsi leur exploration de la grande famille des instruments de percussion. 


Durée de l'activité :

1h30


Nombre de participant.e.s maximal :

25 à 30 au maximum


Coût :

Le coût de l'atelier est de 300$ clé-en-main. L'artiste fournit tous les instruments de percussions et en assure le transport jusqu'à l'école. 


Milieu(x) : En classe

Niveau scolaire :
  • Préscolaire
  • Primaire 1er cycle (1ere et 2e années)
  • Primaire 2e cycle (3e et 4e années)
  • Primaire 3e cycle (5e et 6e années)

Pas inscrit.e au Répertoire culture-éducation

Langue.s dans laquelle ou lesquelles l'activité peut être offerte :
Français


Informations additionnelles :

Pour la bonne marche de cet atelier, il est souhaitable d'avoir un espace suffisamment grand pour installer un cercle de chaises (grande salle, gymnase, bibliothèque, etc.). Ces chaises doivent être déjà placées avant que débute l'atelier. 

L'atelier nécessite un coin avec des tables ou des pupitres, où seront disposé les divers instruments de percussion fournis par l'artiste. Les instruments doivent être présentés comme un "buffet" qui attisera la curiosité et l'intérêt des enfants.

Une aide physique ainsi que des charriots de transport seront nécessaire pour  l'installation des instruments.

N.B. Dans le choix du lieu physique, il faut considérer le niveau sonore que peut générer plusieurs instruments de percussion dans l'environnement immédiat.

 




Biographie :

L'autrice-compositrice-interprète Pascale LeBlanc s’inspire de son métissage culturel (Québec-Haïti) pour créer des chansons où se mélangent français, créole, guitare folk québécoise et percussions antillaises. En tant que femme issue de la diversité, elle sait à quel point il faut avoir le courage de ses passions pour faire face à la musique! C'est ainsi qu'elle est devenue cette musicienne indépendante chevronnée, multi-instrumentiste qui produit, arrange et réalise elle-même ses EP et ses albums. Sur scène, Pascale LeBlanc présente un spectacle-performance où elle effectue en « Live looping » l’enregistrement d’une variété d’instruments et d’harmonies vocales. Le public assiste donc en direct à la création des arrangements de ses chansons. Ses spectacles se sont valu diverses mentions dans sa région de Lanaudière, ainsi qu’à Montréal où ils ont été sélectionnés par le réseau des Maisons de la culture. Pascale LeBlanc a un talent inné de conteuse qui rend captivante sa démarche artistique. Et c’est avec une authenticité désarmante qu’elle nous livre ses chansons métissées où les cultures n'ont qu'une seule race: la race humaine.

Envoyer un message
https://www.calq.gouv.qc.ca/ https://www.mcc.gouv.qc.ca/

Soyez les premiers à être informés sur la culture lanaudoise;
adhérez à notre infolettre!

Nous suivre sur Facebook